Fuuka

Hey !


Aujourd'hui j'ouvre les critiques "Manga" avec un des mangas qui m'a le plus plu de ces 5 dernières années : "Fuuka" de Kouji Seo.

Ce manga est déjà terminé et comporte 20 tomes. Je parlerais donc de l’œuvre dons son ensemble et tacherais d'éviter les spoils importants. Promis !

J'en profiterais pour parler de l'anime du même nom associé au manga.

Synopsis :


Yuu Haruna, le héro de l'histoire fraichement arrivé en ville, est accro à Twitter. Le nez plongé sur son portable, il va bousculer une jeune fille : Fuuka Akitsuki ! Cette rencontre va lui couter un téléphone et va changer sa vie.









Scénario : 18/20


C'est une histoire d'amour shônen comme l'auteur en a l'habitude. Son œuvre la plus connu étant "Suzuka" un manga du même style qui raconte l'histoire des parents de Fuuka Akitsuki, champions d’athlétisme. Manga que je vous conseille si vous aimez ce genre, et si vous voulez en savoir plus sur l’univers de Seo-sensei, car il y a des références à "Suzuka" dans "Fuuka".

Outre le fait qu'on s'attache très facilement aux personnages, qui sont tous très bien construits et complexes. Je trouve l'histoire super intéressante dans sa construction. Déjà l'histoire part pour être très ecchi, mais pas tellement finalement. Au début pourtant il y a de quoi, comme le héro vit, seul homme, au milieu de ses 3 superbes sœurs pas très pudiques. Mais cette aspect n'est pas tant utilisé que ça.

Il y a plusieurs étapes dans l'histoire. Au début c'est une critique de la société et des réseaux sociaux notamment de Twitter ; Puis ça devient une histoire d'amour ; Puis un triangle amoureux ; Puis l'histoire d'un groupe de musique rock. A ce moment on croit qu'on va suivre l'évolution du groupe jusqu'à la fin, mais PAF un événement impensable arrive et on repart de zéro. Quand je dis un événement impensable, croyez moi vous vous y attendrez pas, et ça va vous faire chialer. Après on repart enfin sur l'histoire du groupe de musique jusqu'à la fin, qui devient un peu plus ecchi qu'au début mais l'histoire reste intéressante.

Technique : 17/20


Le dessin est superbe il n'y a rien à redire. Vous voyez vraiment l'amélioration entre "Suzuka" et "Fuuka" dans le dessin. L'auteur à un style très shônen dans son trait de crayon et la construction de la BD mais reste poétique par moment. C'est un coup de plume amélioré par l'expérience et ça se sent.

Anime : 15/20


C'est un des animés que j'attendais avec une excitation immense pour une simple et bonne raison : les musiques ! C'est un manga de musique avant d'être un manga d'amour. De plus de genre pop-rock japonnais, un genre que j'affectionne beaucoup. Et je dois dire que je ne suis pas déçu !

Pour le style de dessin de l'animé il n'est pas fou. Il est dans la vague des nouveaux animés qui sortent en ce moment.

Pour le scénario par contre il y a un gros changement dans l'histoire que je trouve irrecevable et irrespectueux envers l'audace de Kouji Seo. Le "PAF" dont je parle plus haut. Après, ce changement ouvre un plus grand champs de possibilités si il y a une saison 2. Mais toute l'émotion lié au PAF, qui m'a fait pleuré comme un bébé, est perdu et c'est dommage.

Conclusion : 16,67/20


C'est un manga qui m'aura vraiment fait vibré jusqu'à la fin. Et je ne peux que vous le conseiller si vous chercher un manga d'amour shônen où l'histoire d'amour n'est pas le thème du manga, qui est ici la musique.

Je peux vous conseiller aussi "Half&Half", un one-shot, si vous voulez découvrir le travaille de Seo-sensei avant de commencer "Fuuka" ou "Suzuka". Son dernier manga, actuellement en parution en 2019, est "Hitman" une histoire où le personnage principal est un éditeur de magazine shônen qui est responsable de belles mangakas. Je le trouve moins bien que "Fuuka" mais il se laisse lire.

© 2018 Production The BoBs. Provided by Maxi Best Of

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now